Pages

01/02/2012

Une filière gaz unifiée pour parler réglementation technique

Le tout nouveau centre national d’expertise des professionnels de l’énergie gaz (CNPG) rassemble les acteurs principaux de l’énergie gaz et se veut l’interlocuteur unique pour les questions techniques. Une initiative saluée par les pouvoirs publics.

La filière gaz aura bientôt son représentant unique pour parler réglementation technique. Voilà toute l’ambition du centre national d’expertise des professionnels de l’énergie gaz (CNPG) qui vient d’être officiellement lancé au siège de GDF Suez à la Défense. «Pour faire face au renforcement des exigences énergétiques du bâtiment et suite à la disparition en 2008 d’un certain nombre de commissions spécifiques au gaz, il nous fallait retrouver un lieu de débat technique, a expliqué Philippe Shönberg (GDF Suez) vice-président du CNPG et cheville ouvrière du projet. Je ne trahis personne en disant que nombre des appareils disponibles actuellement ne passeront pas les réglementations thermiques à venir. Il va donc nous falloir introduire des produits innovants. Face à cette diversité accrue des solutions techniques, la réglementation technique (relative à la mise en oeuvre des équipements) va devoir s’adapter. Elle qui imposait des moyens va devoir plutôt exiger des résultats.» Dans cette optique, le CNPG s’est donné comme missions pour 2012 et 2013 de participer activement à la refonte des arrêtés du 2 août 1977 (règles techniques et de sécurité applicables aux installations de gaz combustible et d'hydrocarbures liquéfiés) et du 31 janvier 1986 (protection contre l’incendie des bâtiments d’habitation).

Satisfecit des pouvoirs publics

Quant au pari de la représentativité de la filière, il paraît gagné au vu des acteurs déjà présents. Côté fabricants, installateurs et exploitants ont adhéré Uniclima, la Capeb, la FFB et le Synasav ; côté ingénierie, expertise scientifique, contrôle et diagnostic, on compte les organismes CSTB, Ineris, Fidi, Calliance gestion, Qualigaz, Coprotec, Coprec et Dekra ; enfin, côté fourniture, distribution et organismes gaziers, participent GDF Suez, l’AFG, Gaz de Strasbourg, GrDF, le Comité français du Butane et du Propane, Régaz et HabitA+.
Les représentants des ministères de l’environnement et de l’intérieur n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction de voir se créer cette association. « On ne peut que se réjouir d’avoir au sein de nos commissions techniques un interlocuteur unique représentant une filière, a souligné Jean-Pierre Bardy de la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages du MEDDTL. Nous attendons du CNPG qu’il fasse oeuvre d’expertise en amont dans le cadre de la réglementation mais aussi, en aval, de pédagogie auprès des professionnels pour son application ».
Source Le Moniteur par Antoine Hudin

Aucun commentaire: